Points de vue de la Jeunesse Adventiste sur le Salut : Grâce ou Œuvres ?

L’Église Adventiste est fondée sur 28 Croyances Fondamentales ; ces croyances sont destinées à être adoptées et intériorisées par tous les membres de l’Église.  Une des croyances concerne le salut, il dit :

Le Christ n’a pas connu le péché. Pourtant, dans son amour infini, Dieu l’a fait péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. Sous l’influence du Saint-Esprit, nous prenons conscience de notre besoin, nous reconnaissons notre condition de pécheurs, nous nous repentons de nos transgressions et nous exprimons notre foi en Jésus comme Seigneur et Sauveur, comme substitut et comme exemple. Cette foi par laquelle nous recevons le salut provient du pouvoir divin de la Parole ; c’est un don de la grâce de Dieu. Par le Christ, nous sommes justifiés, adoptés comme fils et filles de Dieu, et délivrés de la férule du péché. Par l’Esprit, nous naissons de nouveau et nous sommes sanctifiés ; l’Esprit régénère notre esprit, grave la loi d’amour dans notre cœur, et nous recevons la puissance nécessaire pour vivre une vie sainte. En demeurant en lui, nous devenons participants de la nature divine, nous avons l’assurance du salut, maintenant et au jour du jugement.

Il est clair de cette déclaration que l’Église Adventiste croit que le salut vient uniquement à travers la grâce.  Cependant, on peut se demander si cette croyance est intériorisées et complètement compris par nos membres – spécialement les jeunes, la prochaine génération d’Adventiste (qui sont beaucoup plus susceptible de décrocher) ?

Notre dernier blogue a éxaminé une étude qui a été mener par l’Institut du Ministère de l’Église en collaboration avec le Centre pour l’Évangélisation des Jeunes, au Camporée International des Éclaireurs (CIC)­­ en 2019.  Cette étude a inclus 1 024 participants, avec un total de 993 sondages complétés.

Des questions sur le sujet du salut était compris dans une portion de ce sondage.  Les résultats étaient franchement concernant. 

  • Quand ils ont été demandés de répondre à la déclaration, « Je sais que je doit vivre par les lois de Dieu afin d’être sauvé, » plus de quatre jeunes sur cinq (88%) étaient d’accord dans une certaine mesure ou une autre.
  • 16% des participants étaient complètement en désaccord et 11% en désaccord avec la déclaration, « Je ne peux rien faire pour gagner le salut. »  Cela insinue 27% croient qu’il y a quelque chose qu’ils peuvent faire pour mériter le don du salut.
  • Les jeunes furent demandés de répondre à cette déclaration, « Le plus que je suis les normes adventistes, le plus probable que je serai sauvé. »  Plus de deux participants sur cinq (44%) étaient d’accord dans une certaine mesure ou une autre. Cependant, 33% étaient pas d’accord.
  • Trois jeune sur cinq (59%) était d’accord que « La manière pour être accepte par Dieu est de sincèrement essayez de vivre une bonne vie. »
  • Finalement, quand ils ont été demandés de répondre à la déclaration, « L’accent principale de l’Évangile est sur les lois de Dieu pour vivre une bonne vie, » plus de la moitié (55%) des jeunes étaient d’accord dans une certaine mesure ou une autre.

Une étude pareille avait était mené en 2014 au Camporée Internationale des Éclaireurs (voir notre blogue Point de vue de la Jeunesse Adventiste sur les lois de Dieu et le Salut .) Les résultats du sondage du CIC 2019 est plus élevé dans chacun des points énumérés au-dessus.  Ce la montre une tendance croissante dans le mal interprétation de cette croyance chez les jeunes.

En dépit de ces vues inquiétant sur le salut, il y a de bonnes nouvelles : les jeunes semblent être confiant de l’amour de Dieu envers eux.

  • Quand ils ont été demandés si Dieu les aiment, même quand ils pèchent, 95% des jeunes avait répondu qu’ils étaient d’accord ou complètement d’accord avec cette déclaration.
  • Un nombre encore plus élevé (97%) des jeunes était d’accord ou complètement d’accord avec la déclaration, « Je sais que Dieu m’aime n’importe ce que je fais. »

Il est réconfortant de constater que ces chiffres sont légèrement supérieurs aux résultats d'il y a cinq ans.

L’Étude des Membres d’Église Mondiales de 2017-2018 avait aussi examiner les points de vue des membres sur le salut.  Quand les participants de l’étude avaient été demandé de répondre à la déclaration, « Le Salut est à travers Jésus Christ seul, » 65% des enfants et des jeunes étaient complètement d’accord, et un autre 23% étaient d’accord.  Il est encourageant que la vaste majorité des enfants et des jeunes à travers le monde comprends que le salut peut être seulement atteint à travers Jésus Christ !

A close up of a piece of paperDescription automatically generated

Pourtant, lorsqu’ils furent demandés de répondre à la déclaration, « Je n’irai au ciel que si j’obéis parfaitement à la loi de Dieu, » les participants du sondage ont montré des vue plus légaliste, semblable à ce de l’études du CIC d’Éclaireurs.  Quarante-deux pourcents des enfants et des jeunes étaient complètement d’accord qu’ils n’arriveraient pas aller aux ciels sauf s’ils suivent parfaitement les lois de Dieu, et un autre 29% était d’accord.

A picture containing foodDescription automatically generated

De plus, lorsqu’ils furent demandés de répondre à la déclaration, « Si je veux être sauvé, je dois être baptiser dans l’Église Adventiste du Septième Jour, » plus que la moitié (57%) était d’accord dans une certaine mesure ou une autre.

A screenshot of a cell phoneDescription automatically generated

Bien qu'il semble clair que les jeunes du monde entier comprennent la théorie du salut par la grâce, ils n'appliquent pas cette croyance à leur vie spirituelle personnelle.  Ceci est inquiétant et pose une question de quelle(s) source reçoivent-ils ce message.  Entendent-ils des messages pareils de la chaire ? En le lisant dans des littératures adventistes ? Reçoivent-ils ce message de leurs familles et leurs amis ? D’autre membres d’église ? Est-ce qu’on y parle ou est-ce simplement « entendu » ? Est-il possible que ce malentendu du salut et les points de vue accompagnante adventiste la raison pour laquelle beaucoup de jeunes sont en train de laissé l’église ? Ceux qui sont en position d'influence - pasteurs, enseignants, etc. - doivent être certains qu'ils enseignent et pratiquent la croyance adventiste du salut par la grâce et encouragent les autres à faire de même. Accordons plus d’attention à ce sujet et à son application pratique dans la préparation des jeunes au baptême.

« Nous ne le cacherons point à leurs enfants; Nous dirons à la génération future les louanges de l'Éternel, Et sa puissance, et les prodiges qu'il a opérés. » (Psaumes 78 :4 LSG)


Créé en collaboration avec l'Institut du ministère de l'Église 


Créé et traduit par l'équipe ASTR